Onction des malades

Un sacrement de vie

Au cours des siècles, ce sacrement a changé plusieurs fois de nom : "extrême onction", "sacrements des malades" ou aujourd'hui "onction des malades".

Ces changements expriment toute la richesse de ce sacrement qui peut être demandé dès qu'une maladie nous frappe, l'Église appelle la grâce de Dieu sur celui qui a besoin de guérir : c'est un sacrement de vie.

C´est le sacrement de la présence du Seigneur à nos côtés dans les moments d´épreuve que sont la maladie ou la vieillesse. La célébration de ce sacrement consiste en l’onction d’huile bénite sur le front et en l’imposition des mains. Consacrée par l’évêque lors de la messe chrismale annuelle, l’huile dite des malades apporte force et douceur. Elle pénètre la peau, répand sa bonne odeur, fortifie le corps. Voici les mots qui accompagnent l’onction avec l’huile sainte sur le front et dans les mains des malades :

« Par cette onction sainte, que le Seigneur en sa grande bonté
vous réconforte par la grâce de l’Esprit Saint. Ainsi, vous ayant libéré de tous péchés, qu’il vous sauve et vous relève. »

source : http://eglise.catholique.fr

S'adresser à Jean-Pierre Beauseigneur, à l'un des prêtres ou au permanence d'accueil.