Notre-Dame de Fatima

Le 13 mai 1917, la Vierge apparaissait pour la première fois dans un petit village du Portugal, à Fatima, à trois enfants. Elle apparaîtra presque chaque mois jusqu’au 13 octobre.
Fatima, Lourdes, L’île Bouchard, La Salette, le Laus, la rue du bac pour ne citer que les lieux qui nous sont familiers par la proximité. Mais la Vierge est apparue dans beaucoup de pays du monde entier, « depuis toujours », enfin depuis qu’elle s’est endormie. Et ces apparitions ont donné lieu à la construction de sanctuaires où les pèlerins affluent, ou bien sont restés des lieux très modestes.
Notre-Dame apparaît parfois à certaines personnes, sans que personne ne le sache. Quel est le sens de tout cela ? Les messages sont souvent très simples : invitation à la prière, à la conversion, à recevoir les sacrements, à sanctifier le dimanche, à la paix, etc.…
Pour ce qui est de Fatima, nous sommes en mai 1917, en pleine guerre mondiale, et la Vierge demande avec force à trois petits enfants de prier pour la paix, et pour la conversion des pécheurs.
La paix surviendra-t-elle grâce à la prière de ces trois enfants et des milliers de personnes dans le monde qui ont supplié le Seigneur de mettre fin à cette guerre ? Chacun est libre de le croire bien sûr. On peut bien sûr tout expliquer sans la foi.
Moi, je crois en la puissance de la prière ! Et en particulier celle des enfants et des tout petits. Et en particulier la prière qui s’adresse à Jésus par Marie. Alors en ce mois de mai, mois de Marie, renouvelons notre prière d’intercession. Renouvelons notre prière mariale. Soyons audacieux, courageux, persévérants, héroïques, fidèles, insistants dans notre prière quotidienne. Ce ne sont pas les intentions qui manquent. Soyons une paroisse qui prie.
« Ave, ave, ave Maria ! ».

Don Jean-Baptiste, vicaire