Edito

« Consolez, consolez mon Peuple» dit Dieu !

Cette belle parole du livre du prophète Isaïe nous rappelle le temps de l’Avent où nous renouvelions notre attente de la venue du Sauveur.
Nous la réentendons aujourd’hui, en cette fête du baptême du Seigneur, qui clôt le temps de Noël. Comme si la consolation divine était une dimension essentielle du mystère de Noël. Comme si Dieu s’était fait homme pour venir nous consoler.
Et c’est vrai !

Actualités

Pages