Le projet paroissial : un guide pour tous

« Il n’est pas de bon vent pour qui ne connaît pas son port »
Sénèque

Notre projet paroissial c'est à la fois le "port" vers lequel nous voulons aller, mais aussi les "moteurs" dans lesquels nous mettons nos énergies pour avancer dans la bonne direction et ainsi nous rapprocher du but.

En 2017, nous consacrons une énergie particulière pour "la Mission" (voir ci-dessous), tout en continuant à toujours bien régler nos voiles pour profiter du souffle de l'Esprit Saint.

Introduction

Le pape François, dans son exhortation apostolique Evangelii gaudium (la joie de l’Évangile) de novembre 2013 sur l'annonce de l'Évangile dans le monde d'aujourd'hui adressée aux évêques, aux prêtres et aux diacres, aux personnes consacrées et à tous les fidèles laïcs, appelle à une transformation missionnaire de l’Église. Il nous incite à « prendre l’initiative, s’impliquer, accompagner, porter du fruit et fêter »
C’est dans ce cadre que le cardinal Barbarin a demandé à chaque paroisse de bâtir un projet paroissial qui lui serve de guide pour conduire et mettre en œuvre cette transformation appelée par le pape François.

Notre projet paroissial cherche à se doter d’un guide stable qui permette à notre paroisse, aux différents groupes et à chaque paroissien de participer à l’aventure en conduisant son action en cohérence avec cette transformation missionnaire.
Il s’appuie sur l’histoire de notre paroisse, ses forces mais aussi ses faiblesses. Il a certes vocation à évoluer au fil des années mais ses grandes lignes nous guideront dans la durée.

Conformément à notre Conseil paroissial de mars 2015, nous avons choisi de nous appuyer sur les "5 essentiels" de la première Église  (Actes 2, 42-46) et d'en faire un repère permanent et partagé de notre communauté.

Don Édouard de Vregille, curé

Notre projet

Les trois items ci-dessous traduisent ce que nous cherchons à devenir pour répondre à cette « exhortation » du pape.
Ce sera notre guide pour les années à venir.

Une paroisse visible, accueillante et rayonnante

« La joie de l’Évangile remplit le cœur et toute la vie de ceux qui rencontrent Jésus. Ceux qui se laissent sauver par lui sont libérés du péché, de la tristesse, du vide intérieur, de l’isolement. »

Nous devons être une communauté qui « donne envie », parce qu’elle est :

  • Rayonnante et exemplaire,
  • Ouverte et attentive à tous,
  • Reconnue comme telle, par les pratiquants, les non pratiquants, les autorités.

Une paroisse qui vit les 5 essentiels dans toutes ses actions

« Ils persévéraient dans l'enseignement des apôtres, dans la communion fraternelle, dans la fraction du pain et dans les prières. » - Actes des apôtres 2-42

Pour réussir la transformation missionnaire de notre paroisse, nous choisissons de nous appuyer résolument sur les « 5 essentiels » de l’Église primitive que sont :

  • prière
  • fraternité
  • formation
  • service
  • évangélisation

L’idée est de faire en sorte que dans chacune de nos actions, nous veillons à mettre en œuvre ces cinq éléments avec une intensité relative qui s’adapte au type d’action concernée.

Pour mieux connaître et comprendre les "5 essentiels" cliquer sur le logo :

Une paroisse engagée durablement dans une croissance missionnaire

« Que toute structure ecclésiale devienne un canal adéquat pour l’évangélisation du monde actuel, plus que pour l’auto-préservation »

La traduction la plus visible de notre rôle missionnaire devra être une augmentation significative de la pratique :
En nombre

  • Participation aux messes,
  • Jeunes engagés dans un parcours : baptême ð Catéchisme ð aumônerie ð confirmation
  • Mariages,
  • Catéchumènes,

En qualité

  • Des fidèles mieux formés,
  • De plus en plus de paroissiens engagés dans un groupe/une activité/ un service

Nos axes prioritaires

Pour réussir cette transformation, nous retenons quelques axes prioritaires qui, s’ils ne sont pas exhaustifs, nécessiteront une attention particulière sur la durée du projet car ils sont indispensables à sa réussite.

Développer l’implication et les responsabilités des laïcs
Disposer d’un noyau solide, formé et durable à côté de l’équipe de prêtres :

  • Rechercher systématiquement un ou plusieurs laïcs en « binômes » avec le prêtre sur chaque pôle (cf. organisation)
  • Confier le maximum de logistique à des laïcs avec de réelles délégations.

Développer le rôle de conseils des laïcs dans la conduite du projet pastoral et sa mise en œuvre opérationnelle, y compris dans ses implications financières (EAP, CPAE…).

Agir vers et avec les jeunes

Développer le patronage St Jean XXIII, « porte d’entrée » dans la paroisse pour les jeunes et leurs familles.
Profiter du pôle jeunesse pour fédérer et mieux associer les différents « mouvements » à la vie paroissiale.
Accompagner les jeunes et leur famille (de 7 à 17 ans) 7 jours sur 7 (idéalement une proposition par jour).
Impliquer les jeunes dans l’animation de certaines célébrations (« messes des familles »).

Être attentif aux personnes qui s’approchent de l’Église et de notre paroisse

Veiller à ce que certaines formations intéressent un public large, quelquefois éloigné de la foi.
Développer une communication au-delà des seuls pratiquants.
Multiplier les propositions larges (veillée de prière, spectacles, fêtes, repas, sorties…)

Développer la compétence et le rayonnement des pratiquants

Développer les compétences grâce à une offre de formation large et attrayante.
Susciter la participation de chacun à au moins une fraternité en veillant à une fréquence suffisante des rencontres.

Organiser le fonctionnement de la paroisse
S’organiser en pôles pour plus d’efficacité dans la mise en œuvre du projet paroissial.
Développer la cure de Jonage pour JJP tout en gardant le rôle spécifique du Centre Jean XXIII.

Le Centre Jean XXIII et les quatre églises de la paroisse : Saint-Sébastien (Meyzieu), Saint-Ferréol (Jons), Saint-Jean-Baptiste (Jonage), Assomption (Pusignan).

Mettre la gouvernance en cohérence (EAP, CPAE en particulier) avec la nouvelle organisation en veillant à associer en particulier les laïcs impliqués dans un pôle en binôme avec le prêtre responsable (cf. 1er axe prioritaire)

Nos actions prioritaires 2016-2017

Pérenniser le programme de formation (École St Ferréol)
Mise en place de deux parcours de formation :

  • Alpha « Un pas à la foi » : sur les fondements de la foi chrétienne,
  • Alpha + « une foi de plus » : pour aller plus loin dans la foi avec des approches variées.

L’ambition est de maintenir le taux de fréquentation et d’attirer des « non-paroissiens » par des conférences attrayantes.

Continuer les actions vers les jeunes et leurs familles à travers le pôle jeunesse

La finalité générale est de coordonner l’ensemble des « activités » de la paroisse en direction des jeunes et de leurs familles afin de les accompagner efficacement dans leur parcours en les « fidélisant » dans la durée.
Les principaux objectifs dans ce domaine restent :

  • Solidifier le patronage,
  • Renouveler le fonctionnement de l’aumônerie pour mieux l’intégrer dans la paroisse,
  • Garantir l’intégration des jeunes de l’école du Sacré Cœur dans la paroisse,
  • Développer la coordination des groupes entre eux (planning, connaissance mutuelle, actions communes…).

Continuer d’améliorer la vie sacramentelle et liturgique

  • Accroissement qualitatif des liturgies dominicales
  • Développer des prières communautaires édifiantes (en plus de l’Eucharistie) : liturgie des heures, veillées musicales, adoration eucharistique, confessions…
  • Veiller à la qualité des espaces liturgiques (aménagement, beauté, …)

Préparer le patronage de demain

Au-delà du fonctionnement actuel du patronage, il faut dès maintenant préparer une augmentation importante de la capacité d’accueil du patronage :

  • Parce que c’est un outil majeur d’évangélisation des jeunes et de leurs familles,
  • Parce que la demande existe déjà,
  • Parce que l’évolution démographique de Meyzieu permet d’envisager entre un doublement et un triplement des effectifs à moyen terme.

L’acquisition par le diocèse du terrain jouxtant le Centre Jean XXIII constitue une « opportunité voulue » pour cette extension.

La « mission » : action majeure 2016-2017

Le lancement d’une « mission paroissiale » s’inscrit pleinement dans la logique du projet paroissial. Il s’agit de retrouver durablement une démarche missionnaire, à travers une démarche d’évangélisation proactive.
L’EMI (Équipe Missionnaire Itinérante de la Communauté de l’Emmanuel) accompagne la paroisse.
Les « portes ouvertes » de juin constitueront le temps fort majeur de l’opération.

Un défi logique

Durant l’été 2016, la décision a été prise de faire appel à l’EMI (Équipe Missionnaire Itinérante de la Communauté de l’Emmanuel) pour nous accompagner dans la transformation missionnaire de la paroisse telle qu’appelée dans notre projet paroissial.
L’objectif est de passer d’une paroisse qui travaille plus à son propre profit à une paroisse qui retrouve une capacité à inviter, évangéliser ceux qui justement connaissent peu ou pas le Christ.
Cette transformation doit être « durable » et continuer au-delà du temps fort 2016-2017.

Une démarche impliquante

Le plan d’action proposé par l’EMI est fortement mobilisateur de ressources, pour l’EMI bien sûr, mais surtout pour les paroissiens engagés.
Pour pallier un risque de saturation, plusieurs dispositions ont été retenues pour cette période un peu exceptionnelle :
L’équipe « noyau » de la mission paroissiale constitue l’EAP pour cette année. Une nouvelle EAP sera constituée à l’issue de la mission, probablement avec une partie des personnes impliquées dans le « noyau ».
Chaque fois que c’est possible, les évènements déjà prévus seront adaptés pour s’insérer au mieux dans la démarche.
Une partie de la formation prévue par l’EMI a été incluse dans le programme de l’École St Ferréol.

Trois axes de travail prioritaires

  • Évangélisation : retrouver une démarche « sortante », en osant être réellement missionnaire en allant au-devant des personnes.
  • Accueil et compassion : organiser un accueil des nouveaux arrivants, en les aidant à se sentir bien dans une paroisse accueillante, et être attentifs aux personnes en souffrance.
  • Liturgie : faire de la liturgie un atout au service à la fois de l’évangélisation et de l’accueil, quitte à différencier l’offre comme l’avait suggéré le dernier Conseil Pastoral Paroissial.

Le point d’orgue… qui ne doit pas en être un !

L’année missionnaire se clôturera par une grande période de portes ouvertes qui se déroulera du 10 au 18 juin 2017.
Dans la logique de ce qui est mentionné plus haut, elles incluront :

  • La Kermesse paroissiale qui accueille chaque année plus d’un millier de personnes,
  • Une animation organisée autour de la fonte sur place de la nouvelle cloche offerte pour le Centre Jean XXIII.

Si le succès de ces portes ouvertes constitue un des objectifs majeurs de la démarche engagée avec l’EMI, il est important de veiller à ce que le « soufflé ne retombe pas » et que la transformation opérée dans le fonctionnement de la paroisse, soit pérenne.