Voyage au Liban

En septembre 2017 nous avons accueilli dans notre paroisse une dizaine de Libanais accompagnés du père Jean. Nous avons fait connaissance, nous leur avons fait découvrir la France, nous avons prié avec eux, nous avons chanté et dansé, nous avons tissé des liens fraternels ! Dans une semaine, nous serons une quinzaine à partir au Liban avec Don Édouard pour retrouver nos amis. Nous sommes impatients de découvrir ce pays. C’est une belle aventure qui nous attend !
Nous serons accueillis par les familles de la paroisse Saint-Doumit dans la banlieue de Beyrouth, nous allons goûter à l’hospitalité légendaire des Libanais.
Nous allons à la rencontre des chrétiens d’Orient, nous allons découvrir leurs lieux saints et prier ensemble. Dans ce pays touché de plein fouet par la crise syrienne, nous prierons pour la paix.
Nous allons découvrir le Liban, sa culture, son histoire, son patrimoine très riche, sa gastronomie !
Toutes ces rencontres nous aideront à construire le jumelage entre nos deux paroisses.
Confiez-nous vos prières pour ce voyage sur les terres de Saint-Charbel, nous les porterons avec joie et ferveur.

Les chrétiens du Liban en chiffres

Du 5 au 12 mai, une délégation de notre paroisse se rend au Liban, dans la paroisse maronite de Mar Doumit qui appartient au diocèse d’Antelias. Vous pourrez nous suivre sur Facebook. Voici quelques informations pour découvrir le contexte de notre jumelage.
La République libanaise est fondée sur une répartition confessionnelle du pouvoir entre les différentes confessions religieuses du Liban. Ainsi, le Liban est gouverné à parité entre chrétiens et musulmans. Par exemple, le président de la République et le chef de l’armée sont obligatoirement chrétiens maronites, le Premier ministre musulman sunnite et le Président du Parlement musulman chiite. La capitale est Beyrouth. Le Liban comptait 5 851 millions d’habitants en 2015. Depuis le début de la crise syrienne, le Liban accueille environ 1 200 millions de réfugiés.
L’Église dispose de 24 diocèses, de 1 126 paroisses et de 39 centres pastoraux, avec 53 évêques, 1 543 prêtres, 390 séminaristes et 62 postulants, 2 797 religieux et 2 membres d’instituts séculiers, 2 301 missionnaires laïques et 483 catéchistes. L’éducation catholique, de la maternelle à l’éducation supérieure, compte 427 180 élèves et étudiants pour 907 structures d’enseignement, plus 350 autres structures d’appui. L’Église gère 30 hôpitaux et 168 dispensaires, 39 maisons de retraite, 63 orphelinats et garderies, 22 centres pour la famille et la protection de la vie et 28 autres centres sociaux spécialisés.

Retour Liban

Nous étions 16 personnes de toutes générations à visiter la paroisse libanaise de Bourj Hammoud récemment.
Nous avons rencontré des familles et des jeunes à l’accueil plus que fraternel, dans une paroisse vivante et dynamique.
Nous y avons vécu l’ouverture à la culture libanaise, à la foi chrétienne arabe au cœur du monde musulman, à la découverte des causes des conflits dans cette région du monde.
Nous avons partagé avec les élèves de l’école du Sacré Cœur, dansé avec les jeunes adultes, donné et reçu d’innombrables cadeaux…
Nous avons prié, d’un seul cœur, le rosaire en arabe (c’est long !), chanté Marie dans la rue, assisté aux offices maronites, visité beaucoup de lieux saints du Liban, dont ceux liés à saint Charbel et sainte Rafqa, rencontré l’évêque de Damas en repos à Beyrouth.
Nous en revenons tous très émus.
Mes amis, nous vous encourageons à prier et à agir pour nos frères et sœurs libanais.
Nos paroisses sont sœurs jumelles : ils ont aussi des prêtres dynamiques, des écoles affiliées et vont bientôt construire une nouvelle église.
Par le passé, la France a toujours assisté et protégé le Liban. Il faut que nous restions fidèles à cet engagement. Ils ont besoin de nous, comme nous avons besoin de leur expérience de chrétiens arabes.