Chers paroissiens

don_antoine-3ini.jpgChers paroissiens,

Quelle situation inédite nous afflige actuellement ! Ce simple mot pour vous rejoindre un peu et vous assurer de notre prière pour chacun d’entre vous. Comme vous le savez peut-être, nous développons « la paroisse connectée » afin de vous proposer des temps quotidiens de prière communautaire, même par écran interposé. Messe chaque matin à 9h00 – 11h00 le dimanche et pour l’Annonciation - Mot des dons et temps de prière à 15h00, louange et adoration à 17h30. N’hésitez pas à vous connecter sur le facebook ou la chaîne youtube de la paroisse MJJP. De multiples propositions par le diocèse de Lyon, KTO, RCF ou la communauté saint Martin peuvent également vous accompagner.

Au-delà des réseaux sociaux, cultivons bien sûr la charité concrète à la maison. Délicatesse fraternelle, esprit de service, discrétion, prudence, patience, prière, confiance… comme dirait saint Paul (Ph 4, 8) « Tout ce qu’il y a de vrai, de noble, de juste, de pur, d’aimable, d’honorable, tout ce qu’il peut y avoir de bon dans la vertu et la louange humaines, voilà ce qui doit nous préoccuper. » Oui mes frères et sœurs, demandons la grâce, non seulement d’être délivrés bien vite de cette sale épidémie, mais aussi, d’ici-là, d’accueillir ce temps de la providence divine comme une grâce pour grandir dans la charité, en famille, en paroisse, avec tous nos concitoyens que nous recevons davantage aujourd’hui comme des frères !

Permettez-moi enfin de relayer ici deux messages : le premier du pape François sur la confession en temps de confinement, le second de notre administrateur apostolique sur la quête en temps de confinement.

Merci de l’attention que vous porterez à ces deux messages !

Dieu nous garde et nous bénisse. Union de prière !

Don Antoine Drouineau, curé

 

Se confesser, en période de confinement ? Réponse du pape

Avec le Catéchisme de l’Eglise catholique

20 MARS 2020

pape_Francois.pngA tous les malades du Coronavirus, à tous les confinés qui ne peuvent pas vivre le sacrement de la réconciliation en cette période de Carême, le pape François rappelle ce que prévoit le Catéchisme pour demander pardon à Dieu.

« Je sais qu’à l’occasion de Pâques, beaucoup d’entre vous allez vous confesser pour retrouver Dieu », a dit le pape lors de la messe qu’il célébrait ce 20 mars 2020 en direct streaming de Sainte-Marthe. « Mais nombreux me diront aujourd’hui : “Mais, père, où puis-je trouver un prêtre, un confesseur, puisque je ne peux pas sortir de chez moi ? Et je veux faire la paix avec le Seigneur, je veux qu’il m’embrasse, que mon papa m’embrasse… Comment faire sans prêtre ?” »

« Fais ce que dit le Catéchisme », a-t-il répondu : « C’est très clair : si tu ne trouves pas de prêtre pour te confesser, parle avec Dieu, il est ton Père, et dis-lui la vérité : “Seigneur, j’ai manigancé ceci, cela, cela…. pardon”, et demande-lui pardon de tout ton cœur, avec l’Acte de contrition et promets-lui : “Je me confesserai plus tard, mais pardonne-moi maintenant”. Et tu reviendras immédiatement dans la grâce de Dieu. »

Ainsi, a ajouté le pape, « tu peux t’approcher toi-même du pardon de Dieu, comme l’enseigne le Catéchisme, sans avoir de prêtre sous la main… Trouve le moment juste, le bon moment. Un Acte de contrition bien fait, et ainsi notre âme deviendra blanche comme la neige ».

Le pape François citait les articles 1451 et 1452 du Catéchisme de l’Eglise catholique, qui stipulent que la « contrition « parfaite » remet les fautes vénielles ; elle obtient aussi le pardon des péchés mortels, si elle comporte la ferme résolution de recourir dès que possible à la confession sacramentelle ».

« La contrition dite imparfaite » (ou  » attrition « ), poursuit le texte, est, elle aussi, un don de Dieu, une impulsion de l’Esprit Saint. Elle naît de la considération de la laideur du péché ou de la crainte de la damnation éternelle et des autres peines dont est menacé le pécheur (contrition par crainte). Un tel ébranlement de la conscience peut amorcer une évolution intérieure qui sera parachevée sous l’action de la grâce, par l’absolution sacramentelle. Par elle-même, cependant, la contrition imparfaite n’obtient pas le pardon des péchés graves, mais elle dispose à l’obtenir dans le sacrement de la Pénitence. »

 

Nos paroisses : Loin des yeux et près du coeur

mgr-dubost-2-768x455.jpgChère Madame, cher Monsieur,

Ce message vous trouvera confiné dans votre logement en raison de la pandémie COVID-19.

Nous voulons vous assurer que, bien qu’éloignés physiquement de la vie de votre paroisse, celle-ci reste, plus que jamais, une communauté vivante et priante. Votre curé, dans la mesure des contraintes sanitaires en vigueur, continue à prier pour vous, célébre la messe en semaine et le dimanche et accompagne les défunts.

Vous trouverez sur le site du diocèse www.lyon.catholique.fr toutes les propositions des paroisses pour vivre sa foi à distance : offices liturgiques en direct, messes en direct , neuvaine, conférences, messages, entraide paroissiale, mais également sur KTO.TV et RCF . 
 
Nous savons combien cette période est difficile à vivre pour vous, quelle que soit votre situation de santé, de famille, de travail. Elle l’est tout autant pour le ou les prêtres de votre paroisse dont la vocation est d’être à votre service.

Aussi , je me permets de vous inviter à les soutenir moralement , en prenant de leurs nouvelles, mais aussi financièrement dans la mesure de vos moyens en continuant de participer à la quête, geste liturgique important qui remonte aux apôtres. La quête sert à couvrir les frais de fonctionnement de votre paroisse : eau, électricité, chauffage, personnel salarié (assistante, organiste, entretien), assurances et sécurité, partage et solidarité avec les plus démunis et les malades, frais de formation des bénévoles et salariés, moyens de communication : téléphone, site internet, vidéo, réseaux sociaux et frais d'animation des différentes propositions pastorales.
 
Pour cela nous vous proposons trois solutions au choix, par un simple clic

Souscrire à la quête prélevée
Télécharger l'appli "la Quête" si votre paroisse l'utilise
Participer à la quête  de votre paroisse par carte bleue

Le diocèse soutiendra les paroisses en difficulté, mais comme pour l’ensemble des autres organisations du pays, ses ressources sont mises à mal par le contexte exceptionnel que nous vivons.

Confiant vos familles et vous-mêmes, l’ensemble de notre diocèse à Notre-Dame de Fourvière et sûr que cette épreuve fortifiera notre foi, notre espérance et notre charité,

Fraternellement,

Mgr Michel Dubost
Administrateur apostolique