Monseigneur Emmanuel Gobilliard

Oui, le rapport Sauvé est un coup de grâce pour l’Eglise catholique parce qu’il dit la vérité, de façon brutale.

Dans l’évangile de ce dimanche, les deux frères Jacques et Jean, apôtres, demandent au Seigneur de siéger de part et d’autre de lui lorsqu’il sera dans la gloire.

Ces mots du livre de la Sagesse décrivent parfaitement la démarche de notre nouvel archevêque qui, après neuf mois de découvertes de notre diocèse, nous adresse une lettre pastorale.

Les lectures d’aujourd’hui ne sont pas simples à entendre. On se demande même comment Jésus aurait été accueilli aujourd’hui par nos contemporains en s’exprimant ainsi.

Don Antoine

Ah si le Seigneur… « Ah ! Si le Seigneur pouvait faire de tout son peuple un peuple de prophètes! Si le Seigneur pouvait mettre son esprit sur eux ! »

Les lectures de ce dimanche nous mettent au pied du mur ! Difficile de ne pas se sentir personnellement concerné tant les auteurs inspirés voient juste au fond du cœur humain.

Beaucoup d’entre nous connaissent cette controverse entre saint Paul affirmant que la foi seule sauve, et saint Jacques montrant l’absurdité d’une foi qui ne se traduit pas par des actes concrets, palpables.

« Ouvre-toi ! » Quel bel appel de Jésus sur cet homme sourd-bègue, appel que sans aucun doute le Seigneur redonne à chacun d’entre nous !

En cette période de rentrée : « ouvre tes oreilles, ouvre ton intelligence, ouvre ton cœur à ma Parole » !

Don Antoine Drouineau - Curé

Vive la rentrée !
On a plutôt coutume de dire « vive les vacances ! »
Et on a bien raison.