Soyons grands dans la charité !

image2.jpgDécidément le Seigneur insiste lourdement, de dimanche en dimanche, sur la charité concrète entre frères. Après l’exhortation à la correction fraternelle dans la charité la semaine dernière, aujourd’hui le Seigneur attire notre regard sur une autre facette de la charité chrétienne : le pardon. Ce pardon doit, ou plutôt devrait être, la marque distinctive des chrétiens : Tous reconnaîtront que vous êtes mes disciples à l’amour que vous aurez les uns pour les autres . Pardonner toujours, tout et tout le monde, tel est le programme que le Christ donne à Pierre et donc qu’il donne à l’Eglise et au chrétien.

Cette mission est à la fois un grand réconfort en même temps qu’une exigence qui nous dépasse.

Un grand réconfort car nous savons, depuis l’événement de la mort sur la Croix de Jésus, que nous sommes nous-mêmes pardonnés de tous nos péchés.

Quoi qu’il arrive, quoi que je fasse le Seigneur m’aime et veut me pardonner et me pardonne pour autant que je le lui demande. C’est l’incroyable sacrement de la réconciliation.

Une grande exigence parce que nous devons suivre le maître : aimer nos ennemis, pardonner sans condition à ceux qui nous font du mal. Reconnaissons-le, cela dépasse bien souvent nos forces et nous constatons combien nous avons des difficultés à pardonner…

Alors pour être grand, héroïque dans le pardon, appuyons-nous sur notre Seigneur.
C’est lui qui nous a montré le chemin, c’est également lui qui pourra nous donner la force de le suivre dans cette voie.

+ don Etienne